Engagement personnel ou dedication ? 

Avant toutes choses, une petite note terminologique.

L’Engagement personnel à la wicca correspond à ce que les Anglo-Saxons nomment “dedication”. Certains sites francophone reprennent d’ailleurs ce terme sans le traduire, d’autres parlent de “dédicace”.

Pour ma part, j’ai choisi de l’appeler “engagement personnel à la Wicca”, comme cela est le cas dans la version française du livre de S.

Cunningham Wicca, a guide for solitary practitioner. Voilà pour ce qui est du vocabulaire utilisé.

Les rites de passage

Vous pouvez évidemment développer votre relation avec le Dieu et  la Déesse et vivre en harmonie avec la nature, sans ressentir à aucun  moment le besoin de marquer votre adhésion à la Wicca par une  cérémonie. En tant que pratiquant solitaire, personne ne viendra frapper  à votre porte pour vous demander si vous avez accomplit tel ou tel rite  de passage avant de vous dire wiccain.

Toutefois, vous avez la possibilité (et avez sans doute envie) de marquer votre départ sur les chemins wiccains par un rituel que l’on peut nommer engagement personnel à la Wicca. Dans le même état d’esprit, passé un certain délai (généralement un an et un jour), vous pourrez confirmer au cour du rituel d’auto-initiation le vœux d’être wiccain que vous aviez fait.   Évidement célébrer ces rites de passage ne feront pas de vous un wiccain, mais ils symboliseront et formaliseront votre attachement à la Wicca.

L’engagement personnel à la Wicca

L’engagement personnel à la Wicca constitue une sorte de promesse d’étudier sérieusement de la Wicca. Une promesse faite autant aux divinités qu’à vous-même. Accomplir ce rituel signifie que vous être prêt à respecter et à accueillir le Dieu et la Déesse dans votre vie, et que vous souhaitez le leur faire savoir. Cela signifie également que vous êtes prêt à respecter le rede wiccain : “Fais ce que tu veux si ça ne nuit pas” dans votre vie de tous les jours. Généralement, ce rituel ne lie pas celui qui s’engage à vie, mais pour une durée clairement définit, et qui est généralement d’un an et d’un jour. Passé ce délai, vient le moment de dressé le bilan de votre expérience : la Wicca est-elle vraiment faite pour vous ? Si la réponse à cette question est positive, alors viendra le temps de l’initiation.

Qu’est ce que l’initiation à la Wicca ?

L’initiation a généralement lieu un an et un jour après le rituel d’engagement personnel.

Si vous pratiquez au sein d’un coven, c’est à la suite de ce rituel que vous ferez véritablement partie du groupe. En effet, habituellement, suite au rituel de dedication, l’apprenti ne participe pas aux rituels du groupe, il n’est pas non plus admis dans le cercle. L’initiation est alors une étape très importante pour l’apprenti.

Notons au passage que fréquemment, il n’y a pas un seul et unique degré d’initiation mais trois, marquant ainsi l’avancée du wiccain sur le chemin de la Wicca. En ce qui concerne les pratiquants solitaires, on parle généralement d’auto-initiation. Cette cérémonie n’est pas plus obligatoire que pouvait l’être celle d’engagement personnel.

Elle est essentiellement un moyen de dire au Dieu, à la Déesse et à vous-même que votre choix est fait : durant l’année qui a suivit le rituel de l‘engagement personnel, vous avez eu le temps d’approfondir les croyances de la Wicca, son éthique, de pratiquer ses rituels… Ainsi, vous avez pu voir que la Wicca était une spiritualité vous convenant, et vous avez donc choisit d’être wiccain.

Quand réaliser le rituel d’engagement personnel ?

Pratiquer le rituel d’engagement personnel à la Wicca ne suppose pas une connaissance très poussée de la Wicca, mais vous devez tout de même avoir une petite idée de ce qu’est la Wicca, de ses valeurs, et de ses croyances. Pareillement, pour l’accomplir, vous n’avez pas besoin d’outils magiques, vous les acquerrez plus tard.

Quand réaliser le rituel d’auto-initiation ? Le rituel d’auto-initiation a lieu, généralement, au moins 1 an et 1 jour après le rituel d’engagement personnel à la Wicca. Avant de le réaliser, posez-vous la question : en ai-je appris suffisamment sur la Wicca pour être sûr que cette religion est faite pour moi ? Si vous êtes convaincu que oui, alors vous êtes prêt à l’accomplir. Surtout, ne vous précipitez pas, si vous avez des doutes à ce sujet, répondez-y avant de pratiquer un tel rituel. L’auto-initiation est une étape, qui si elle n’est pas obligatoire n’en est pas moins importante, elle symbolise votre renaissance au sein de la Wicca.

Un mot sur les critiques

Certains wiccains croient qu’une personne seule peut pratiquer le rituel d’engagement personnel, mais pas le rituel d’initiation, qui ne serait alors utilisé que lorsque l’on rejoindrait un coven, et qui devrait être réalisé par un initiateur.

Toutefois, comme l’écrit Scott Cunningham dans La Wicca vivante, “C’est moins le rite lui-même qui importe que l’impression produite sur le candidat et l’esprit dans lequel le rituel est accomplit”.

De la même façon que personne ne peut vous forcer à accomplir un tel rituel, personne ne peut vous empêcher de le célébrer.